Ce site est en construction et amélioration constante, faites nous vos remarques, nous les prendrons en compte...

L’incroyable histoire d’un Rodin

Il y a quelques semaines maintenant que le buste de Manon également connu sous le nom de « La petite Suzon » du célèbre sculpteur Auguste Rodin a défrayé la chronique. 

Le buste en bronze d’Auguste Rodin « Manon » ou « Petite Suzon ».

Retrouvé dans les ruines de la ville de Tournai détruite par des bombardements, le bronze fut précieusement gardé au secret par le grand père Lucien de notre président (Gérard), la ville aux mains des allemands entre 1940 et 1944 et Lucien ne connaissant pas l’importance de cet objet décida toutefois de ne pas le déclarer à la Gestapo et en fit cadeau à son épouse, il restera sur une commode jusqu’à l’arrivée dans la vie de famille de son gendre « Camille ».

Amateur d’arts et lui même sculpteur, il reconnut l’oeuvre mais n’étant pas convaincu de son potentiel il décida avec l’accord du reste de la famille de le faire expertiser, les antiquaires de la région de Tournai lui proposèrent le rachat pour le poids ou légèrement plus en prétextant le fait que ce n’est qu’une copie. Mais non, Camille ne fut pas dupe…

Il le gardera jusqu’à la participation de son fils Gérard à l’émission Affaire Conclue pour la vente des lithophanies  expertisées par les commissaires priseurs de renommée, Camille encore vivant demanda à son fils Gérard de demander aux mêmes experts pour avoir un avis sur cette pièce, et ces derniers furent unanimes « C’est un original » !

Cette photo vous présente Camille et le buste que Lucien trouva à Tournai
Source : La Nouvelle Gazette

L’histoire ne s’arrête pas là, car Gérard retourne alors dans l’émission Affaire Conclue pour le proposer à la vente aux enchères, mais pourquoi ne pas le garder ? Car Gérard ne peut prendre le risque de perdre l’objet. Par 2 fois la maison familiale ayant été visitée par des cambrioleurs.

Page Facebbok de l’émission Affaire Conclue

Dans l’émission Gérard fut un geste qui toucha de nombreuses personnes et les enchères furent mouvementées, vous pouvez voir cela grâce aux liens vidéos qui suivent.

Le voilà qu’il est entre de bonnes mains, la photo ci-dessous le prouve car Pierre-jean Chalençon collectionneur a eu l’avantage puisque qu’il défend le patrimoine et féru d’histoire également. Dans son Palais Vivienne, un musée à lui seul.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu